Disque d’embrayage

Ressorts de répartition

cltuch_disc.jpg
Le bas de l’illustration montre les quatre types courants de ressorts de répartition de la pression des garnitures. Ces ressorts sont disposés entre les garnitures de l’embrayage. Ils permettent un accouplement progressif et favorisent une transmission en douceur. Le plateau de pression de l’embrayage doit d’abord presser le disque contre le volant en comprimant les ressorts de garniture. La pression des garnitures s’établit par la flexion des plaques et la différence de vitesse entre la boîte et le moteur s’estompe progressivement. 

Les autres avantages des ressorts de répartition sont la progressivité de l’embrayage, une plus longue durée de vie des garnitures avec une usure plus uniforme, et une meilleure distribution de la chaleur créée par la friction. On distingue quatre types principaux de systèmes de ressorts de garniture (de gauche à droite).


Ressort de répartition unique 

Dans ce cas, les garnitures des deux faces sont rivetées sur des segments incurvés minces qui sont eux-mêmes rivetés au disque. Les avantages résident dans la réduction de l’inertie du disque et dans la répartition de la pression des garnitures.

Ressort de répartition à double segment 

Dans cette disposition, les garnitures sont rivetées sur deux segments superposés qui agissent en sens inverse. Comme dans le cas du ressort simple, les segments sont rivetés sur le disque d’entraînement. La répartition de la pression est meilleure et l’espace disponible est mieux utilisé, mais cela augmente l’inertie du disque et le coût de fabrication.

Ressort de répartition à plaque multiple 

Ce type de ressort de répartition est le plus utilisé pour les véhicules modernes. Le plateau portant les garnitures porte des fentes et sa bordure est ondulée dans la zone où se trouvent les garnitures. Le fonctionnement est essentiellement le même que celui du système à ressort unique et il convient aux applications où l’espace est insuffisant pour riveter des segments sur le plateau. Comme celui-ci est relativement mince dans la zone de l’amortisseur de torsion, il doit être renforcé par une contre-plaque.

Plaque de répartition intermédiaire  

Ce système équipe généralement les véhicules lourds commerciaux. Des panneaux ondulés formant les segments sont rivetés sur l’une des faces de la plaque porteuse et s’étendent jusqu’à sa périphérie. La pression sur les garnitures n’agit donc que dans un sens. L’inconvénient est d’accroître sensiblement l’inertie du disque.