Cylindres récepteurs

Subline

PKH_LuK_BleedSlaveCyl_01.jpg
PKH_LuK_BleedSlaveCyl_02.jpg
Pour les applications où le cylindre récepteur est dépourvu de vis de purge. Si le cylindre récepteur est doté d’une vis hexagonale interne dorée (type Allen), ne pas la retirer ni la dévisser. Cette vis de réglage n’est pas conçue pour purger le système. Voici la procédure de purge des cylindres récepteurs sans vis de purge.
 
  1. Repousser la tige-poussoir dans le cylindre récepteur et décrocher les deux bouts de la bande de retenue. Ne pas couper ni jeter la bande de retenue.
  2. Incliner le cylindre récepteur à un angle de 45 degrés. L’orifice de la conduite hydraulique du maître-cylindre doit être situé et orienté vers le haut. Remplir le cylindre récepteur de liquide de frein neuf et propre.
  3. Insérer la conduite hydraulique provenant du maître-cylindre dans l’orifice du cylindre récepteur. Lubrifier le joint torique avec du liquide de frein et insérer la goupille de retenue.
  4. Tenir le cylindre récepteur à la verticale avec la tige-poussoir tournée vers le sol. Si la conduite du maître-cylindre nuit à la manœuvre, positionner le cylindre récepteur à la verticale autant que possible, mais sans exercer d’effort important sur la conduite. Le cylindre récepteur doit être situé plus bas que le maître-cylindre.
  5. Enlever le capuchon du réservoir du maître-cylindre.
  6. Enfoncer lentement de 25 mm environ la tige-poussoir dans le cylindre récepteur, tout en vérifiant la présence de bulles d’air dans le réservoir du maître-cylindre. L’air emprisonné dans la commande d’embrayage devrait être purgé après 10 à 15 courses de la tige-poussoir du cylindre récepteur.
  7. Une fois le système purgé, repousser lentement la tige-poussoir dans le cylindre récepteur et replacer la bande de retenue.
  8. Monter le cylindre récepteur sur la boîte de vitesses avec la bande de retenue toujours en place. Celle-ci va se rompre dès la première action de la pédale d’embrayage.
Remarque : L’embout de plastique qui demeure sur l’extrémité de la tige-poussoir doit être conservé, car il sert de dispositif antifriction entre la tige-poussoir et la fourchette. Le retrait de cet embout peut rendre le débrayage impossible.
 
Text Text Text