Réparation complète de l’embrayage

À faire et à ne pas faire

Avant de commencer 

Lorsqu’un client affirme que son véhicule présente un problème d’embrayage, il importe de bien comprendre ses préoccupations. Il est possible que le problème perçu soit en fait une caractéristique normale du véhicule.

Il faut alors discuter avec le client pour comprendre ses préoccupations et déterminer quand le problème a été constaté pour la première fois. Un essai routier effectué avec le client sera peut-être nécessaire pour constater le problème.

Il est important de vérifier la cause de la préoccupation ou de la défaillance. Une fois le problème cerné, il importe d’informer le client de la procédure de réparation et du fonctionnement du système d’embrayage.

Il est essentiel que le client comprenne bien les travaux à effectuer et que la réparation de son véhicule ne lui cause pas d’inquiétude.
 
Réparation complète

Une réparation complète de l’embrayage, c’est : poser un diagnostic sur les causes du problème, régler le problème ainsi que vérifier et remplacer tous les composants usés et endommagés.

Tous les composants sont exposés à l’usure. Certains ajustent leur fonctionnement afin de compenser l’usure normale du matériau de friction du disque. La durée de vie des composants de l’embrayage n’est pas infinie. On peut s’attendre à retrouver la performance de l’embrayage d’origine lorsqu’on procède à l’installation des composants compris dans les ensembles LuK RepSetMD.

Il est essentiel de vérifier et de remplacer tous les composants usés du système d’embrayage pour assurer une durée de vie optimale de l’embrayage et du disque.

Lorsqu’un véhicule entre à l’atelier pour réparation, la première chose à faire est de consulter les bulletins techniques (TSB). Il pourrait y avoir de l’information mise à jour concernant les problèmes d’embrayage et les pièces nécessaires pour régler ces problèmes. 

Si aucun bulletin technique n’est trouvé, commencer par vérifier toutes les pièces externes du système d’embrayage avant de déposer les composants et de faire un diagnostic plus approfondi. 
 

Étape 1

Inspection des composants externes

Pédale d’embrayage

Lors de la vérification des pièces externes du système d’embrayage, inspecter la tringlerie de la pédale située sous le tableau de bord. Aussi, vérifier toutes les bagues et les articulations. S’assurer que tous les éléments de la tringlerie bougent librement, sans jeu excessif.

Câble de débrayage

Si le véhicule est doté d’un câble de débrayage, vérifier qu’il est bien acheminé. S’assurer qu’il n’est pas pincé ni étiré.

Système hydraulique de débrayage 

Si le véhicule est doté d’un système hydraulique de débrayage, le liquide doit être propre et son niveau, adéquat. Ensuite, vérifier s’il y a fuite au maître-cylindre, au cylindre-récepteur et dans les conduites d’embrayage.

Carter d’embrayage 
 
  • Certains véhicules sont dotés d’un cylindre récepteur concentrique (cylindre récepteur interne), positionné à l’intérieur du carter d’embrayage. Chercher les signes de fuite provenant de l’intérieur du carter d’embrayage.
  • Vérifier le carter d’embrayage pour des signes de contamination en raison de fuite d’huile moteur ou de liquide de boîte de vitesses. Une fuite de liquide peut être la cause des problèmes éprouvés par le client. Une fuite de liquide dans le carter d’embrayage peut contaminer le disque d’embrayage

Supports de moteur et de boîte de vitesses 

Des supports de moteur ou de boîte de vitesses lâches peuvent laisser croire à un problème d’embrayage.
 
  • Vérifier tous les joints (universels et homocinétiques) et les arbres et demi-arbres. Valider l’alignement angulaire de la chaîne cinématique. S’assurer que les joints et les arbres ne coincent pas et ne présentent pas de jeu.
  • Vérifier les roulements et les supports des paliers porteurs. S’assurer qu’ils sont bien serrés et qu’aucun jeu ne permet un mouvement indésirable.
  • Vérifier si des pièces de rechange non-originales modifient l’alignement angulaire de la chaîne cinématique. 

Une fois toutes les pièces externes vérifiées, déposer la boîte de vitesses.
 
Dépose

Planifier la dépose de façon à faire le suivi des pièces et à faciliter l’installation. Plusieurs des procédures utilisées lors de la dépose d’un embrayage usé peuvent prévenir les erreurs. Par exemple, prendre note de tous les emplacements des boulons. Les boulons du carter d’embrayage peuvent être d’une longueur, d’un diamètre et d’un filetage différent. Si certains boulons du carter d’embrayage sont utilisés pour fixer un fil de masse à la boîte de vitesses, il faut prendre note de ces boulons et de leur emplacement. Nettoyer tous les boulons et vérifier si leurs filets sont endommagés.

Si la répartition des boulons de fixation du volant-moteur sur le vilebrequin est symétrique, marquer la position relative de l’un et de l’autre pour éviter un problème d’équilibrage. Si la répartition des boulons est asymétrique, le volant-moteur ne peut alors s’installer que d’une façon. 

Dépose de la boîte de vitesses

Durant la dépose de la boîte de vitesses, accorder une attention particulière aux détails. Lorsque la boîte de vitesses est déposée, vérifier que les goupilles de positionnement entre le moteur et la boîte de vitesses ne manquent pas et sont en bonne condition.

À l’intérieur du carter d’embrayage
  • Vérifier s’il y a des fuites ou de la contamination
  • Vérifier si l’arbre primaire présente des signes d’usure et de jeu
  • Évaluer l’état des composants suivants:
    • Butée de débrayage 
    • Porte-butée
    • Fourchette de débrayage et rotule du pivot
  • Vérifier s’il y a des fuites au cylindre récepteur concentrique.

Ces vérifications faites, on vérifie l’embrayage.

 

Étape 2

Diagnostic des embrayages

Doigts du diaphragme
 
  • Rechercher les signes d’usure importante, tels des déformations, des traces de fonte ou de la contamination.
  • Ensuite, vérifier s’il y a déjà eu de la surchauffe.

Plateau de pression
 
  • Vérifier si la face externe du plateau de pression présente des zones bleuies ou des taches de surchauffe.
  • Déboulonner graduellement le plateau de pression, selon un motif en étoile. Desserrer les boulons de manière inadéquate peut endommager le plateau de pression et le faire gauchir. Lors de la dépose du plateau de pression, attention de ne laisser tomber le disque d’embrayage.
  • Lors de la dépose du plateau de pression, enlever le disque par la même occasion. 
  • Apporter le plateau de pression et le disque d’embrayage sur l’établi. 
  • Inspecter avec soin le plateau de pression et le disque d’embrayage. 
  • Vérifier s’il y a des zones bleuies ou des taches de surchauffe sur la surface de friction du plateau de pression. 
  • S’assurer que l’anneau de support n’est pas brisé ni manquant. Vérifier que les languettes d’entraînement ne sont pas déformées ni brisées.

Disque
  • Vérifier si des butoirs sont usés. 
  • Tout en vérifiant les butoirs, inspecter les ressorts amortisseurs pour s’assurer qu’ils ne sont pas lâches ni manquants.
  • Vérifier si le moyeu du disque présente des cannelures usées ou foirées.
  • Regarder s’il y a excès de graisse.
  • Vérifier si le matériau de friction du disque est contaminé.
  • Mesurer l’épaisseur du disque et comparer la mesure aux spécifications du fabricant.
  • Déterminer si du matériau de friction est brûlé ou manquant.
  • Rechercher les signes d’interférence entre l’amortisseur de torsion et le plateau de pression ou le volant-moteur.
Volant-moteur 
 
  • Alors que le volant-moteur est encore boulonné au vilebrequin, inspecter sa surface de friction.
  • Vérifier si le volant-moteur montre des signes ou des taches de surchauffe, ou des fissures.
  • Dans le cas d’un volant-moteur classique, mesurer les dimensions et les comparer aux spécifications du fabricant.

Il est recommandé de remplacer le volant-moteur lors du remplacement de l’embrayage. Bon nombre de véhicules récents ne sont pas dotés d’un mécanisme de débrayage réglable. Enlever par rectification aussi peu que 0,254 mm (0,010 po) peut entraîner des problèmes de débrayage.
 
  • Déposer le volant-moteur.
  • C’est le bon moment de vérifier l’état du joint d’étanchéité principal arrière et de le remplacer au besoin. 

Palier-guide

Si le véhicule est doté d’un palier-guide, en vérifier l’état. Souvent, cette étape est négligée ou cette pièce n’est pas remplacée. Le palier-guide est la source de nombreux problèmes d’embrayage. La plupart des paliers-guides sont placés dans l’extrémité du vilebrequin, mais certains sont placés dans le volant-moteur. Si le palier-guide est placé à l’extrémité du vilebrequin, utiliser l’outil spécial pour en faire la dépose.

Carter d’embrayage
 
  • Voilà le moment idéal de nettoyer l’intérieur du carter d’embrayage!
  • Éliminer autant de graisse, d’huile et de matériau de friction que possible. Plus le travail est minutieux, mieux fonctionnera l’embrayage.

Étape 3

Remontage des composants et de la boîte de vitesses
  • Installer le palier-guide neuf s’il est monté à l’extrémité du vilebrequin.
  • Installer le volant-moteur en respectant le couple de serrage du fabricant. Il est essentiel de respecter le couple de serrage recommandé! Si le volant-moteur n’est pas serré adéquatement, l’extrémité du vilebrequin peut se déformer et causer des fuites au joint d’étanchéité principal arrière.
  • Une fois le volant-moteur correctement installé, utiliser un nettoyant puissant pour bien nettoyer la surface de friction du volant-moteur. 
  • Ensuite, insérer l’outil d’alignement dans le disque d’embrayage et le positionner dans le volant-moteur.
  • Fixer le plateau de pression au volant-moteur.
  • Serrer les boulons au couple recommandé selon un motif en étoile. Le non-respect des spécifications de couple peut faire gauchir le plateau de pression et entraîner des problèmes d’embrayage. La plupart des ensembles d’embrayage contiennent de la graisse pour cannelures. Il est très important d’en appliquer une mince couche sur l’arbre primaire. Gardez en tête que moins c’est mieux en ce qui concerne la graisse sur l’arbre primaire. Si la graisse est appliquée en trop grande quantité, elle se répandra partout sur le disque d’embrayage neuf et causera des problèmes. 

À faire et à ne pas faire

À faire 
 
  • Le volant-moteur double masse est sujet à l’usure; il devrait être remplacé CHAQUE fois que l’embrayage est remplacé. 
  • Un volant-moteur plein doit être remplacé ou rectifié CHAQUE fois que l’embrayage est remplacé. 
  • Vérifier le contenu des ensembles et inspecter les pièces AVANT l’installation. 
  • Purger et rincer le système hydraulique de débrayage et remplir de liquide neuf recommandé par le fabricant. 
  • Si le vilebrequin présente un important jeu axial, ceci pourrait causer des problèmes de débrayage. Il faut toujours vérifier l’état des systèmes connexes afin de poser un diagnostic complet. 
  • Repérer toute fuite d’huile à l’avant de la boîte de vitesses ou à l’arrière du moteur. Lorsqu’il y a des fuites, la contamination par cette huile endommage le système d’embrayage et cause du glissement et une défaillance. 

 
À ne pas faire
 
  • Une simple marque de doigts peut contaminer un disque. 
  • NE JAMAIS graisser une bague-guide en bronze. 
  • Les produits antigrippant NE sont PAS des lubrifiants pour cannelures. 
  • Les embrayages à compensation automatique d’usure (SAC) sont préréglés à l’usine et ne nécessitent aucune modification. 
  • Ne pas rectifier un volant-moteur double masse. 

Résumé

Des solutions efficaces

Pour les réparations complexes qui exigent beaucoup de travail, comme le remplacement d’un embrayage, il vaut mieux éviter les retours. Des pièces bon marché de qualité inférieure peuvent vous coûter des centaines de dollars en frais de main-d’œuvre non remboursés. Depuis plus de trente ans, les techniciens responsables bâtissent leur réputation – et assurent la satisfaction de leurs clients – avec les embrayages et les composants LuK RepSet. 

Chaque embrayage LuK RepSet est soumis à des vérifications complètes pour assurer son bon fonctionnement et sa conformité aux spécifications de performance des pièces d’origine. Chaque ensemble LuK RepSet contient toutes les pièces neuves nécessaires pour bien faire le travail: plateau de pression, disque, butée de débrayage, palier-guide, outil cannelé et lubrifiant. LuK offre une gamme complète de composants de système d’embrayage, notamment des volants-moteurs, des pièces de systèmes hydrauliques de débrayage et des câbles.