NEW

Intégrer la mobilité de demain

07/10/16 / Communiqués de presse

Embedding Mobility for Tomorrow

Inauguration d’une borne de recharge rapide pour véhicules électriques chez Schaeffler à Bühl

BUEHL, le 7 octobre 2016. – Rendre les nouvelles technologies socialement acceptables est un processus de longue haleine qui exige la collaboration à la fois des entreprises et du public. L’équipe de Schaeffler est parfaitement consciente de ses responsabilités : « Nous façonnons la mobilité de demain, mais cela ne suffira pas », a confié le Prof. Peter Gutzmer lors de l’inauguration de la borne de recharge rapide pour véhicules électriques (VE) à Bühl. Il faut donner l’exemple. « Nous intégrons la mobilité de demain dans nos activités et l’intégrons également dans notre quotidien professionnel », ajoute le Prof. Gutzmer.

Expansion continue de l’infrastructure de recharge

C’est un jalon important qui vient d’être posé chez Schaeffler, à Bühl. Dorénavant, les trois principaux sites allemands – Herzogenaurach, Schweinfurt et Bühl – seront dotés d’une borne de recharge pour VE. D’autres bornes seront installées cette année à Höchstadt, à Hirschaid et à Langen. Au total, Schaeffler comptera six bornes au sein de son réseau de recharge pour couvrir l’ensemble de ses sites. Le groupe a fixé une norme qui s’applique à l’ensemble de ses installations allemandes. Elle vise la prévention des incendies et prévoit le recours à l’électricité verte et le marquage de places de stationnement. La société a conclu des accords-cadres avec des fournisseurs de bornes afin de garantir l’uniformité des installations pour soutenir l’expansion systématique à venir. « À moyen terme, nous voulons doubler le nombre de sites munis d’une borne de recharge », explique le Prof. Gutzmer.

L’entreprise dévoile les lignes directrices pour ses voitures hybrides rechargeables

Outre l’expansion soutenue des infrastructures de recharge, d’autres mesures visent à suivre la vague de l’électrification des véhicules et à l’intégrer dans l’entreprise. Notamment, des lignes directrices ont été instaurées pour les véhicules de fonction.Le 1er janvier 2016, Schaeffler a étoffé celles de son parc automobile pour inclure l’utilisation de véhicules hybrides rechargeables en Allemagne. Depuis, plusieurs employés utilisent ce type de véhicule et se rendent au travail de manière purement électrique. Schaeffler entend continuer de favoriser les véhicules hybrides rechargeables comme voitures de fonction.

Parc de véhicules électriques

Schaeffler ne se limite pas aux véhicules hybrides rechargeables. Depuis l’inauguration de sa première borne de recharge à Herzogenaurach, en 2014, elle a ajouté plusieurs VE à son parc automobile. Ils sont utilisés tous les jours pour les déplacements d’affaires. « Chaque fois que nous installons une borne, nous achetons un nouveau VE – l’infrastructure de recharge évolue parallèlement avec le parc », mentionne le Prof. Gutzmer.

Le développement de cette infrastructure et l’électrification du parc s’étendent à l’échelle internationale. Schaeffler chapeaute déjà des stations de recharge dans des lieux névralgiques en Chine, au Japon et en Amérique du Nord, où se côtoient des véhicules hybrides rechargeables et des hybrides complets.

L’électromobilité crée de l’emploi

Autre avantage : l’électromobilité stimule le marché de l’emploi. Récemment, la division des hybrides de Schaeffler à Bühl a fait l’objet d’une restructuration. Ainsi, environ 160 nouveaux postes seront créés partout en Allemagne. Sur le plan mondial, la société est en voie de doubler ses effectifs dans le secteur de l’électromobilité. Le nombre de salariés affectés aux activités d’électromobilité, de mécatronique et de numérisation devrait totaliser 2 400 en 2021.